DETAILS du BREVET BOULES à VALORISATION HENRI PEYRE

DECISION DE DELIVRANCE

Le Directeur Général de l'Institut National de la Propriété industrielle décide que le brevet d'invention n° 04 10326 dont le texte est ci-annexé est délivré à: PEYRE HENRI - FR

La délivrance produit ses effets pour une période de vingt ans à compter de la date de dépôt de la demande, sous réserve du paiement des redevances annuelles.

Mention de la délivrance est faite au Bulletin officiel de la propriété industrielle n°08/02 du 11/01/08 (n° de publication 2 875 710).

Fait à Paris, le 11 Janvier 2008


0 410 326

BREVET D'INVENTION B1

BOULES à VALORISATION

Date de dépôt : 29/09/04
Priorité:

Date de mise à la disposition du public de la demande :
31.03.08 Bulletin 06/13

Date de la mise à la disposition du public du brevet d'invention :
11.01.08 Bulletin 08/02

Liste des documents cités dans le rapport de recherche

Références à d'autres documents nationaux apparentés:

Demandeur : PEYRE Henri - FR
Inventeur : PEYRE Henri

Titulaire:

La présente invention est du domaine des jeux pratiqués à l'aide de boules ou de dés à lancer.

Jeux ou interviennent l'adresse et le hasard. Elle concerne la description de boules d'agencements particuliers et de jeux privilégiés dans lesquels elles sont utilisées et a pour objet la conception de boules dont la particularité est qu'une fonction de valorisation est créée c'est à dire qu'une valeur sous forme de points est ajoutée à chaque boule, valeur donnée par la position dans l'espace d'un marquage périphérique quand la boule est à l'arrêt après un lancer ou la situation d'un ou plusieurs organes mobiles, dés à jouer par exemple, placés à l'intérieur de la boule à paroi au moins partiellement transparente, quand la boule est à l'arrêt après un lancer, pour déterminer l'évolution et le gain du jeu.

Les boules faisant l'objet de l'invention peuvent être métalliques ou en alliage, similaires aux boules de pétanque, en bois ou en matière plastique, pleines ou creuses, conçues pour les jeux de plage, les jeux pratiqués en intérieur, les jeux réservés aux enfants, elles peuvent se présenter sous tous les diamètres et intéresser les jeux de société, les jeux de casino. Les dés participants à la conception sont des dés usuels, de toutes tailles et couleurs, dont peut être modifiée la densité.

En règle générale, le gagnant d'une partie de boules est le plus adroit et le plus entraîné, une partie de boules entre pratiquants et occasionnels est déséquilibrée. Les femmes et les enfants sont moins physiques pour lancer adroitement. Dans la pratique des jeux de dés un entraînement du joueur peut favoriser la sortie d'un chiffre désiré. Pour les jeux utilisant une piste de lancer, genre 421, très souvent un dés se trouve en position cassé, c'est à dire en appui sur une arrête et le bord relevé de la piste, également des dés rebondissent parfois et tombent de la piste. Dans les jeux ou les partenaires doivent lancer les dés tour à tour il y a souvent des interférences et des temps morts. Parfois les parties de boules se passent dans la tension, le manque de convivialité et d'imprévus.

Les boules à valorisation ainsi que les règles des jeux privilégiés afférents, faisant l'objet de l'invention, se proposent d'apporter des solutions aux inconvénients et aux manques précités.

Les principales caractéristiques de l'invention sont d'une part d'apporter dans la pratique des jeux de boules un paramètre de hasard, d'égaliser les chances, pour ce faire les boules comportent ou contiennent des moyens de valorisation en vue de déterminer l'évolution et le gain du jeu et d'autre part dans la pratique des jeux utilisant des dés une nouvelle façon de lancer les dés, de les faire rouler et de les immobiliser sans ambiguïté. La valorisation des boules se conçoit de deux façons:

1 -Par références à des cercles chiffrés disposés à la périphérie de la boule, cercles dont les centres se trouvent sur trois axes de la boule perpendiculaires entre eux. Ces cercles préférentiellement au nombre de six, dont les centres sont situés sur trois axes de la boule perpendiculaires entre eux sont marqués pour chacun d'un chiffre allant de 2 à 7 tous autres chiffres ou nombres pouvant être utilisés. Les cercles peuvent être de diamètres identiques ou de diamètres différents, décroissant de 7 à 2. Les boules peuvent être pleines, creuses avec une paroi d'épaisseur régulière ou comporter une cavité aménagée qui contient un lest mobile de stabilisation destiné à immobiliser la boule dans une position déterminée d'une probabilité de positions déterminées. Les boules peuvent être en acier, en alliage, en bois, en matière plastique. A la périphérie des boules les repères et les chiffres afférents peuvent être gravés dans l'épaisseur de la boule ou peints. Une mallette de jeu contenant un ensemble de boules comporte plusieurs sous-ensembles de boules différenciés d'un ensemble à l'autre.

Selon un ordre préférentiel les chiffres vont de 2 à7 disposés suivant un diamètre avec le 6 et le 7 de part et d'autre. Tout autre ordre peut être adopté. Les cercles peuvent être remplacés par toute autre figure géométrique et leur nombre varier.

Cette solution comprenant la valorisation périphérique est intéressante, les mêmes boules pouvant servir à tout autre jeu que le jeu privilégié proposé par l'invention en faisant abstraction de la valorisation. Les moyens de valorisation périphérique sont adaptés sur des boules de jeux existants tels que jeux de pétanque.

Le problème de cette solution à valorisation périphérique et la difficulté dans certains cas de l'évaluation de cette valorisation. Le chiffre qui doit être pris en compte est celui qui se trouve inscrit dans le cercle traversé par l'axe perpendiculaire de la boule dans sa partie haute, par rapport au plan sur lequel elle repose à l'arrêt.

Parfois cet axe passe par la partie neutre présente entre les cercles. Par convention cette partie neutre sera valorisée du chiffre 1. Trois systèmes, appelés lecteurs, de l'évaluation de la position des cercles de références à la partie haute de la boule par rapport à la situation de l'axe vertical de la boule sont proposés:

Système en forme de cloche tronconique dont le diamètre intérieur et celui de la boule coïncident quand la cloche repose sur le sol par ses trois pieds, et dont au moins la partie supérieure est transparente et possède en son milieu un viseur. Il suffit de chapeauter la boule, le centre du viseur indique la position de l'axe vertical de la boule et de ce fait sa valorisation.

Système en forme d'équerre. Il possède deux bras latéraux destinés à positionner l'équerre par rapport au plan médian vertical de la boule. Il faut appliquer l'équerre par son pied sur le sol et la mettre en contact avec la boule l'extrémité horizontale biseautée indique la position de l'axe vertical et de ce fait la valorisation.

Système en forme de chape reposant sur trois pieds dont l'ouverture est au diamètre de la boule. Un fil traverse les deux ailes de la chape dans le plan vertical situé à une distance d'un rayon de boule par rapport au fond de la chape. Le fil présente en son milieu une marque qui indique la position de l'axe vertical de la boule. Il suffit de présenter la chape sur la boule pour la valoriser par la marque portée par le fil.

2 - Par des moyens de valorisation qui sont des organes mobiles et libres, préférentiellement sous formes de dés à jouer, en nombre variable contenus à l'intérieur de la boule et observables quand la boule est à l'arrêt à travers la paroi au moins partiellement transparente de la boule. Les organes mobiles décrits en exemples dans l'invention sont des dés à jouer. La taille du dés est appropriée au rayon intérieur de la cavité sphérique de la boule pour que le dés se présente toujours à plat sur une de ses faces quand la boule est à l'arrêt. L'épaisseur de la paroi de la boule est en rapport avec l'usage de la boule et la résistance aux chocs du matériau employé. Des évidements, légèrement en retrait de la périphérie peuvent exister sur les boules pour être moins sensibles aux rayures et permettre de distinguer toujours les dés. Les dés peuvent être conçus en matériau de faible densité pour ne pas dévier la trajectoire de la boule en cours de lancer. L'enveloppe partiellement transparente peut être en matériau élastique, pour que la boule contenant le dés rebondisse, suivant le jeu pour lequel elle est conçue. Pour distinguer les boules par deux ou trois dans une même mallette de jeu, les dés peuvent être de couleurs différentes ou la matière plastique de la boule légèrement teintée différemment et les dés blancs. Il est évident que les boules à moyens de valorisation intérieurs proposent une possibilité de présentations sous des diamètres différents permettant la pratique de jeux de plage, de jeux en intérieur, de jeux de société pratiqués sur une piste ou une table, de jeux de casino ou trajectoire d'une boule transparente doit être spectaculaire et augmenter le suspense. Le cochonnet du jeu de pétanque peut être doté de moyens de valorisations intérieurs.

Il est possible d'enfermer plusieurs dés dans une même boule pour augmenter la part du hasard. Il est envisageable de mettre plusieurs dés de couleur différente dans une boule pour que les lancés des dés de plusieurs joueurs puissent s'effectuer en une fois en égalisant les chances dans les jeux de société.

Les boules en matière plastiques peuvent se fabriquer en deux parties collées ou soudées à l'ultra son ou être constituée de deux demi-coquilles démontable manuellement, cela dépend de la violence du jeu pour lequel elles sont envoyées.

Les règles du jeu privilégiées deux boules proposées sont les suivantes: à l'extérieur, sur un terrain de pétanque ou assimilé, un cercle est tracé au sol à l'aide d'un comas composé de deux pointes et d'un ficelle par exemple. Si la nature du sol ne permet pas de tracer, terrain herbeux, un cercle obtenu à partir d'une tige souple en matière plastique y est ancré. Un trait perpendiculaire à l'axe longitudinal de l'aire de jeu est tracé ou ancré. La taille du cercle et la distance du trait au cercle sont variables, à la volonté des joueurs, suivant leur nombre et leur adresse. La règle du jeu de boule privilégiée consiste à placer un maximum de boules dans un cercle à partir d'un trait de lancer tracé sur le sol ou obtenu à l'aide de tige souple en jeu d'extérieur ou sur un tapis imprimé en jeu d'intérieur et de comptabiliser les valorisations pour déterminer l'évolution et le gain du jeu.

REVENDICATIONS
1- Procédé pour la pratique d'un jeu de boules ou interviennent l'adresse et le hasard, comportant les étapes suivantes :
• - délimiter un cercle de réception (2,4) à une distance prédéterminée (L) d'un trait (3) de lancer
• - lancer les boules (45) à valorisation vers le cercle de réception (2,4) à partir du cercle de lancer (3)
• - sélectionner les boules (45) à valorisation qui se trouvent à l'intérieur du cercle de réception (2,4) à la fin des lancers
• - comptabiliser les valorisations des boules (45) sélectionnées, pour déterminer le (s) gagnant(s) du jeu.

2- Procédé selon la revendication 1, dans lequel le cercle de réception 2 et délimité par un cercle de matière plastique (4) obtenu à l'aide d'une tige souple (5) fermé à l'aide d'une virole (7) de maintien.

3- Procédé selon la revendication 1, dans lequel le cercle de réception (9) et le trait de lancer (10) sont prédéterminés et matérialisés sur un tapis (8).

4- Boule de jeu pour la mise en ouvre d'un procédé selon l'une quelconque des revendications 1 à 3, caractérisée en ce que les moyens de valorisation sont déterminés par références à des cercles chiffrés (13,14,15,18,25) de diamètres égaux (25) ou décroissants (13,14,15) disposés à la périphérie de la boule, cercle dont les centres se trouvent sur trois axes de la boule perpendiculaire entre eux.

5- boule de jeu pour la mise en ouvre d'un procédé selon l'une des quelconques revendications 1à 3, caractérisée en ce que les moyens de valorisation sont les organes mobiles et libres (42), préférentiellement sous formes de dés à jouer conçus en matériau de faible densité, en nombre variable, contenus à l'intérieur de la boule et observables quand la boule est à l'arrêt à travers la paroi au moins partiellement transparente de la boule.

6- boule de jeu selon la revendication (4) caractérisée en ce que la boule contient un lest mobile (19) de stabilisation destiné à immobiliser la boule dans une position d'une probabilité de position déterminée.

7- boule de jeu selon la revendication (5) caractérisée en ce que l'enveloppe de boule à moyens de valorisation intérieurs est en matériau élastique.

8- jeu de boules caractérisé en ce qu'il comporte des boules selon la revendication 4 ou 6 ainsi qu'un lecteur de points de valorisation périphérique se présentant sous la forme d'une cloche tronconique (21), d'une équerre (29) ou d'une chape (34).

9- boule de jeu selon la revendication (5) caractérisée en ce que la paroi intérieure de la boule comporte de légères saillies.

10- boule de jeu selon la revendication (4) caractérisée en ce que les moyens de valorisation périphérique (11,12,13,14,15,25,) sont adaptés sur des boules de jeux existants tels que jeu de pétanque.

11- Jeu de boules caractérisé en ce qu'il comporte des boules selon l'un quelconque des revendications 4 à 7, ainsi qu'un cochonnet doté de moyen de valorisation intérieurs.

Enregistrement national : 0 410 326 N° de publication : 2875710.

1. ELEMENTS de L'ETAT DE LA TECHNIQUE SUSCEPTIBLES D'ETRE PRIS EN CONSIDERATION POUR APPRECIER LA BREVETABILITE DE L'INVENTION

Référence des documents
(avec indication, le cas échéant, des parties pertinentes)

Revendications du
brevet concernées

US 1 593 907 (MADAN EDWARD K)
27 juillet 1926 (1926-07-27)

FR 2 577 553 A (AMOUR LOUIS)
18 decembre 1992 (1992-12-18)

FR 1 391 584 A (LENGRONNE)
23 juin 1965 (1965-06-23)

US 3 954 269 A (BRITTINGHAM ET AL)
4 mai 1976 (1976-05-04)

GB 636 716 A (CASCELLOID LIMITED ; HENRY SENIOR)
3 mai 1950 (1950-05-03)

GB 2 126 107 A (JANOS TURY ; JANOS TURY JNR)

21 mars 1984 (1984-03-21)

PATENT ABSTRACTS OF JAPAN
vol 2003, no. 12, 5 décembre 2003 (2003-12-05)
& JP 2004 041660 A (KOBATASHI YOSHIHIKO,
12 févier 2004 (2004-02-12)

1 à 8, 11


3


2


1, 4, 6, 10


1, 5, 6, 7, 11


1, 5, 7, 11



1, 5, 7

2. ELEMENTS DE L'ETAT DE LA TECHNIQUE ILLUSTRANT
L'ARRIERE-PLAN TECHNOLOGIQUE GENERAL

NEANT

3. ELEMENTS DE L'ETAT DE LA TECHNIQUE DONT LA PERTINENCE
DEPEND DE LA VALIDITE DES PRIORITES

REFERENCE DES DOCUMENTS
(avec indication, le cas échéant, des parties pertinentes

Revendications du
brevet concernées


NEANT